Aligners, savoir choisir le meilleur dispositif

3 mois Ronald

Que choisir entre un appareil dentaire et un aligneur invisible ?

Les malpositions ou les malocclusions dentaires sont des problèmes sérieux qui exigent une prise en charge appropriée. Aujourd’hui, les patients ont le choix entre diverses solutions, que ce soit les aligners invisibles ou les appareils dentaires classiques. S’il y a de réelles avancées dans les soins orthodontiques, leur efficacité est tributaire des décisions prises par les praticiens. Une fois le diagnostic établi se pose la question de la sélection du dispositif le plus adapté au cas du patient et on ne peut trancher sans une bonne connaissance du sujet.

Caractéristiques de l’appareil dentaire classique

Quand on se réfère à l’appareil dentaire, on s’intéresse au dispositif classique par opposition à l’appareil dentaire invisible. Le plus connu est celui qui est constitué de broches qui sont connectées par un fil maintenu en place par des ligatures. Fonctionnant comme des aligners, l’ensemble est posé sur la face avant des dents. La fonction de ce système est d’imprimer aux dents, des mouvements progressifs de façon à leur faire adopter une position donnée. Loin d’être aléatoire, le processus est entièrement contrôlé et est au besoin, corrigé par un réajustement des arcs dentaires. Cette opération est réalisée lors des visites chez l’orthodontiste qui met en place un agenda précis calqué sur le cas de chaque patient.

Il convient de préciser que ce ne sont pas uniquement les bagues métalliques qui prévalent, étant donné que celles en céramique sont également proposées. Si vous recherchez des aligners plus discrets, ces derniers représentent une option plus que satisfaisante. D’un point de vue fonctionnel, l’appareil dentaire classique est l’option la plus appropriée quand il s’agit de traiter les malocclusions complexes. De plus, grâce à des efforts consentis par les fabricants, il est beaucoup plus léger et moins encombrant, ce qui rend son port plus aisé.

L’appareil dentaire peut également être positionné à l’arrière des dents. On parle là de la technique linguale qui se veut une alternative plus effacée. Elle est tout aussi polyvalente et efficace que le dispositif conventionnel dont elle partage le mode de fonctionnement. Ces aligners bénéficient en outre des progrès technologiques en termes de modélisation pour des performances plus poussées. Découvrez sur le site Astuces Santé, des informations utiles pour garder un corps plus sain.

Le choix des aligners invisibles, quels en sont les avantages ?

C’est peu de dire que l’appareil dentaire invisible a le vent en poupe. Très apprécié autant des jeunes que des adultes, il se présente comme une solution orthodontique de premier choix. Toutefois, votre praticien ne vous le recommanderait pas pour tous les cas de malposition dentaire. Si leur atout esthétique est avéré, les gouttières transparentes conviennent plus à des malocclusions moins prononcées.
Employé à bon escient, ce type d’aligners donne d’excellents résultats. Il faut comprendre que cette méthode n’est pas systématiquement choisie par le praticien. Il y a recours uniquement s’il est assuré de son efficacité au regard de l’état de la dentition. Le traitement suit plusieurs étapes. Il débute donc par une modélisation des gouttières suivant une empreinte dentaire du patient.

Les dimensions des gouttières respectent donc des dimensions précises et s’adaptent aux dents à la perfection. Ce traitement orthodontique nouvelle génération est de plus en plus prisé pour la liberté qu’il offre au quotidien. Non invasif, il a le mérite d’être aussi imperceptible. Les aligners invisibles ne restent pas constamment en place. Si vous avez besoin de vous brosser les dents par exemple, il vous suffit de les enlever.

Amovibles, ils sont ainsi faciles à entretenir. Gardez aussi en tête que vous aurez à les remplacer régulièrement au fur et à mesure que le traitement avance. Le changement se fait toutes les 2 semaines et permet d’affiner les corrections à apporter aux dents.