L’essentiel à savoir des effets du cannabis sur le corps

1 année Ronald

On peut voir toutes sortes de drogues à ingérer, à inhaler ou à fumer. L’une des plus courantes et la plus consommée reste le cannabis.

Présentation de la plante

Depuis sa découverte, soupçonnée en Chine, le cannabis ou chanvre a eu plusieurs fonctions. Tout d’abord, il s’est montré sous forme de plante médicinale. Ensuite, ses fibres servaient  pour la fabrication d’habits ou de cordes. Actuellement, autre la recherche d’effet psychoactive, il tient également le rôle de combustible, tissu, matériau de construction, médicament et même biocarburant. C’est une drogue qui procure du plaisir et crée une addiction. Toutes ses parties ont un nom et une fonction biens spécifiques : la marijuana pour ses feuilles et fleurs séchées qui sont les stupéfiants, le haschich et le shit pour les résines utilisés pour les savonnettes et pour fumer et enfin l’huile pour les pipes. On distingue différentes sortes de chanvres suivant la région et la finalité de l’utilisation. Le chanvre indien est le plus fumé pour ressentir les effets psychoactives. L’espèce Indica pousse en Asie orientale tandis que l’espèce Sativa se trouve en Afrique et dans les régions équatoriales. Le Spontanea est celle qu’on trouve en Europe et l’Afghanica dans les montagnes Afghan.

Effets psycho actives

Bien que les études sur le cannabis restent toujours partielles, on a pu voir que c’est le THC ou tétrahydrocannabinol qui donne les effets de cette drogue. En fumant, il est possible de ressentir les conséquences durant 150 minutes. On en fait usage dans la recherche de sensations de plaisir et d’amplification de la créativité. Il est également utilisé pour traiter les troubles de l’organisme comme les vomissements, l’anorexie, les spasmes et les douleurs persistantes. Pourtant, les effets néfastes sont plus graves. On peut avoir des troubles auditives et visuelles et même des hallucinations. Les effets négatifs courants sont surtout les yeux rouges, l’assèchement buccal, l’anxiété, la paranoïa et les troubles de mémoires.